L’Arbre, de la Terre au Ciel

EPSON MFP image

L’ARBRE, DE LA TERRE AU CIEL

L’arbre est à l’image de l’homme : la tête dans le ciel et les pieds sur terre. Entre les deux réside le cœur, trait d’union entre l’esprit et la forme. Les traditions et religions ont vu dans la verticalité de l’arbre un moyen d’exprimer la relation entre le créateur céleste et la créature terrestre.

Dans les religions d’origine biblique, Dieu impose sa loi depuis le firmament. Dans les religions d‘origine orientale, c’est l’homme qui a le regard tourné vers les dieux (Principes de vie personnifiant les lois qui gouvernent l’univers), aspirant à réaliser l’essence derrière la substance.

Dans la tradition kabbaliste, les émanations (qualités) de l’Éternel s’expriment à travers les dix premiers chiffres sous la forme d’un arbre divin appelé « arbre des sephiroth ». Dans le christianisme, le Sauveur meurt sur un arbre de vie.

Dans l’hindouisme, Kundalini, la déesse-serpent de l’énergie est endormie à la base de la colonne vertébrale, à l’image d’un arbre. Réveillée, elle s’élève et conduit à la Connaissance parfaite. Le Bouddha, ayant pacifié son mental, atteint l’Illumination au pied d’un arbre dont les feuilles s’agitent au moindre souffle de vent, métaphore des pensées dispersantes.

Quelle que soit sa voie, descendante ou ascendante, l’homme, dans sa quête de la réalité, a trouvé avec le modèle de l’arbre, une possibilité de s’éclairer.

Lire un extrait de l’ouvrage.

Prix : 15 € TTC + envoi postal 3 €.

Les commentaires sont fermés.